Vous êtes maintenant connecté.

Votre voiture de rêve : comment en faire une réalité?

Vous êtes un passionné d’automobile? Vous rêvez de prendre le volant d’une Jaguar ou d’une Porsche au moins une fois dans votre vie? Et si c’était possible d’en devenir propriétaire et de vivre votre rêve, chaque jour, pendant plusieurs années? Évidemment, ce n’est pas tout le monde qui peut s’offrir un véhicule de luxe, mais c’est un projet plus réaliste qu’il ne semble de prime abord. Vous trouverez comment en faire une réalité dans cet article.

1. Comment faire baisser le prix à l’achat?

Une Porsche 911 Carrera de l’année coûte 104 000 $ chez le concessionnaire1. C’est beaucoup d’argent pour une voiture. Ce montant suffira à lui seul à décourager plusieurs acheteurs potentiels. Est-ce cependant une raison pour faire une croix sur la voiture de vos rêves? Bien sûr que non! Il existe plusieurs stratégies pour en faire baisser le prix. En voici quelques-unes :

Offrez votre voiture en échange chez le concessionnaire. C’est là une stratégie très populaire auprès des acheteurs. Offrir la valeur actuelle de sa voiture au concessionnaire est une façon simple et pratique de faire baisser le prix du véhicule désiré2. Laisser votre véhicule au concessionnaire vous permettra d’économiser non seulement sur le prix de vente, mais également sur les taxes. Sachez cependant qu’une voiture perd de la valeur chaque année, donc plus votre véhicule est âgé, moins sa valeur d’échange sera élevée. Vous pourriez ainsi avoir besoin de recourir à d’autres stratégies. Pour commencer, calculez la valeur d’échange de votre voiture avec notre outil.

* Bon à savoir : Vous pouvez vendre votre véhicule vous-même. Vous en tirerez probablement un meilleur prix, car un marchand s’assure toujours de faire une marge de profit sur un achat. La démarche légale et les risques associés à la vente sont cependant de votre entière responsabilité.

Gardez les options et les accessoires au minimum. Peu importe si vous magasinez un véhicule de luxe ou non, le marchand vous proposera une foule d’options et d’accessoires au moment de la vente : des sièges chauffants, un climatiseur, une ou plusieurs prises USB, etc. Certaines d’entre elles n’en valent simplement pas la peine. Elles feront grimper le prix de votre voiture de manière exponentielle. L’ajout d’un toit ouvrant, par exemple, peut faire gonfler votre facture de près de 2 000 $. Un système GPS intégré vous en coûtera tout autant alors que vous pouvez vous en procurer un dans n’importe quel magasin d’électronique pour une fraction du prix. Les constructeurs de luxe ont également la mauvaise habitude de vous proposer des options hors de prix ultimement inutiles telles que les fameux sièges en cuir de Porsche ou le plafond étoilé offert dans plusieurs modèles de Rolls-Royce3. Ne dites pas nécessairement non à toutes les options. Certaines en valent la peine, comme un climatiseur ou la transmission automatique, mais gardez-les au strict minimum.

Achetez un modèle d’occasion. La dépréciation est une réalité à laquelle tous les propriétaires d’une automobile doivent faire face. Tout véhicule perd graduellement de sa valeur au fil du temps. C’est un facteur dont vous pouvez vous servir en tant qu’acheteur. Ne tournez pas le dos au marché des véhicules de luxe d’occasion. Vous y trouverez des voitures en excellent état à un prix plus abordable. Les propriétaires de Jaguar, de BMW ou de Porsche, par exemple, prennent un soin jaloux de leurs bolides et, très souvent, ils ne les sortent que lorsque la météo est belle ou pour des occasions spéciales. Vous ferez votre plus importante économie d’argent en choisissant un modèle 2008 au lieu d’un modèle 2018. Notez que la dépréciation la plus importante s’effectue à la sortie du concessionnaire, donc un véhicule presque neuf vous reviendra beaucoup moins cher. Une inspection en profondeur s’imposera afin d’éviter des surprises, car les réparations aux véhicules de luxe peuvent être très dispendieuses.

2. Acheter d’un marchand ou d’un particulier?

À moins que vous ne gagniez un salaire qui permet l’achat d’une voiture de luxe neuve, vous devrez probablement vous tourner vers un modèle d’occasion. La question est maintenant la suivante : devez-vous acheter d’un concessionnaire ou d’un particulier? Les deux options viennent avec leurs avantages et leurs inconvénients, mais le marché des voitures de luxe a sa propre réalité à laquelle l’une des deux convient le mieux.

Acheter d’un particulier est, dans la plupart des cas, plus simple et moins dispendieux puisqu’il n’y a pas d’intermédiaire. Un particulier peut également s’avérer plus flexible quant au prix, dépendamment de sa situation. Sachez cependant que la Loi sur la protection du consommateur ne vous protège pas dans ce type de transaction et qu’aucune garantie n’est imposée par la loi. Il est donc recommandé de faire inspecter le véhicule avant l’achat auprès d’un particulier.

C’est pourquoi nous vous conseillons de faire affaire avec un concessionnaire pour un véhicule de luxe. Non seulement il vous sera possible de protéger votre achat avec des garanties et un service après-vente, mais rappelez-vous aussi que les pièces d’un véhicule de luxe coûtent plus cher et sont souvent plus difficiles à acquérir pour les garagistes. En achetant chez un concessionnaire, vous pourrez faire directement affaire avec le manufacturier.

3. Les types de financement offerts


Bien qu’il n’existe aucune forme de financement spécialisée pour l’achat d’un véhicule de luxe, vous avez plusieurs options à votre disposition :

Prendre un prêt personnel ou automobile lorsqu’on achète d’un particulier? L’éternelle question pour tout acheteur. Un prêt automobile est bien sûr plus avantageux, car il offre des taux d’intérêt sur le financement beaucoup plus bas. Même si vous faites affaire avec un particulier pour l’achat de votre voiture de rêve, nous vous recommandons de prendre un prêt automobile. Dans ce cas, vous devez joindre votre institution financière pour obtenir un prêt automobile en succursale. Il s’agit d’un contrat de vente à tempérament (CVT)i, comme chez un marchand dont le véhicule est pris en garantie, ce qui vous permet d’avoir un taux d’intérêt plus bas qu’un prêt personnel sans garantie. Il est toujours préférable de vous entendre sur un prix avec le parti vendeur avant de faire votre demande de crédit.

* Pour plus d’information, consultez la section Prêts auto ou autres véhicules sur Desjardins.com.

Prêt automobile chez le marchand ou le concessionnaire
Il est spécialement avantageux d’utiliser cette forme de crédit lorsqu’on achète un véhicule plus dispendieux directement au point de vente. C’est souvent chez les concessionnaires que vous trouverez les taux d’intérêt les plus compétitifs pour un prêt automobile, car il s’agit d’un contrat de vente à tempérament (CVT)ii où le véhicule sert de garantie sur la somme prêtée. Chez plusieurs marchands de véhicules de luxe, vous pourrez bénéficier d’un programme avantageux de financement pour véhicules d’occasion certifiés. Ces programmes offrent aussi généralement une garantie sur le véhicule, ce qui protège les acheteurs en cas de bris prématurés.

De plus, la démarche de demande de crédit est prise en charge par le marchand. Les membres de Desjardins peuvent faire préautoriser leur financement en ligne sur AccèsD avant de se rendre chez le marchand. Ils peuvent ainsi magasiner leur véhicule l’esprit tranquille, sachant que leur prêt est déjà préautorisé. De plus, cela évite d’avoir à remplir une demande de crédit chez le marchand et de devoir lui divulguer ses renseignements financiers personnels. Votre situation financière, ça vous appartient!

N’ayez pas peur de négocier! Le marché des véhicules de luxe est légèrement différent. Chaque transaction rapporte un bon montant d’argent, et les acheteurs sont beaucoup moins nombreux. Les deux partis impliqués dans la transaction ont donc intérêt à s’entendre. Sachez aussi qu’un marchand fait, en général, une plus grande marge de profit sur un véhicule de luxe que sur une voiture plus courante. Un concessionnaire achète directement ses autos du fabricant et, plus le prix est élevé, plus la différence entre le prix coûtant et le prix suggéré est grande4. Il y a donc possibilité de trouver un terrain d’entente. Lorsque vous négociez, n’oubliez pas de :

• faire savoir au marchand exactement quel modèle vous intéresse. Si vous connaissez la couleur et les options qui vous intéressent, il pourra plus facilement établir la marge de manœuvre possible et, par conséquent, faciliter le processus.

• fixer un prix avec le marchand avant d’offrir votre véhicule en échange. Bien que nous vous conseillons de laisser votre voiture en échange, afin de faciliter la transaction, il est important que vous vous mettiez d’accord, en premier lieu, avec votre marchand sur le prix à payer pour le nouveau véhicule. Votre auto doit vous servir à faire descendre le prix et non le contraire.

• choisir la fréquence de paiement et le terme avec lesquels vous êtes à l’aise avant de signer votre contrat. Pensez à toutes les ramifications, telles que les taux d’intérêt, les accessoires, la maintenance, etc. Il vous sera plus difficile de modifier les modalités une fois que vous avez signé, alors assurez-vous d’être à l’aise avec vos choix! Utilisez notre outil pour calculer vos paiements.


Posséder une voiture de luxe n’est qu’un rêve fou pour la plupart des gens, mais ces conseils d’achat vous permettront d’en faire une réalité!

1 FR : http://www.porsche.com/canada/fr/models/911/

ENG : http://www.porsche.com/canada/en/models/911

2 FR : http://www.indexauto.ca/nouvelles-informations/vendre_soi_meme_sa_voiture_ou_la_laisser_en_echange.php

3 FR : http://www.autonet.ca/fr/2011/02/18/top-10-des-options-dispendieuses-fr

4 FR : http://quebec.huffingtonpost.ca/2015/05/05/comment-negocier-prix-vehicule-neuf-et-usage_n_7215276.html

5 FR : http://www.consommersansillusion.ca/wordpress/premiere-automobile/acheter-dun-concessionnaire-ou-dun-particulier.html


iFR : http://www.opc.gouv.qc.ca/consommateur/bien-service/credit-recouvrement-finance/temperament/contrat/definition/

ENG : http://www.opc.gouv.qc.ca/en/consumer/good-service/credit-recouvrement-finance/vente-a-temperament/contrat-de-vente-a-temperament/quest-ce-quun-contrat-de-vente-a-temperament/ 

iiFR : http://www.opc.gouv.qc.ca/consommateur/bien-service/credit-recouvrement-finance/temperament/contrat/definition/

ENG : http://www.opc.gouv.qc.ca/en/consumer/good-service/credit-recouvrement-finance/vente-a-temperament/contrat-de-vente-a-temperament/quest-ce-quun-contrat-de-vente-a-temperament/
Retour aux résultats