Vous êtes maintenant connecté.

Véhicule d’occasion certifié 

Pourquoi une voiture d’occasion certifiée est-elle plus chère?

Ces dernières années, les programmes de certification des véhicules d’’occasion ont proliféré, et pratiquement tous les fabricants automobiles proposent des véhicules d’occasion certifiés (VOC) ou CPO (Certified Pre-Owned) par l’intermédiaire de leur réseau de concessionnaires. Les revendeurs nationaux de véhicules d’occasion eux aussi proposent leur propre certification et les compagnies d’assurance automobile indépendantes ont des programmes de certification qui ne sont pas affiliés à ceux proposés par les grands fabricants automobiles. Cet article ne concerne donc que les programmes CPO proposés par les fabricants de véhicules neufs (ou OEM – Original Equipment Manufacturer).

En règle générale, tout véhicule d’occasion vendu par l’intermédiaire d’un programme CPO d’un OEM coûte plus cher. Pour plusieurs raisons, ces véhicules sont les plus chers sur le marché des voitures d’occasion. Cet article vous explique pourquoi les véhicules d’occasion certifiés coûtent plus cher que ceux qui ne le sont pas.


Raison n° 1 : État du véhicule d’occasion

Les véhicules d’occasion certifiés doivent respecter des critères quant à leur état général, à leur kilométrage et à leur âge afin de pouvoir intégrer un programme CPO. Tous les véhicules qui ne répondent pas aux critères ne peuvent être vendus en tant que véhicule d’occasion certifié par un programme CPO d’un OEM. Généralement, seuls les véhicules usagés qui sont dans un état irréprochable, qui ont peu de kilomètres au compteur et qui sont encore récents sont éligibles à un programme CPO d’un OEM.


Raison n° 2 : Inspection du véhicule usagé

Quand le véhicule d’occasion répond aux critères d’état général, de kilométrage et d’âge, son historique est alors contrôlé afin de vérifier qu’il n’y a pas de vice caché. Si l’historique ne comporte aucune irrégularité, le véhicule usagé est inspecté soigneusement par le concessionnaire automobile et toutes les pièces usées sont remplacées par des neuves. Le véhicule d’occasion est alors remis en état à l’intérieur comme à l’extérieur afin de lui rendre au maximum son état de neuf. Le rapport d’historique du véhicule d’occasion et le rapport détaillé d’inspection et de remise en état sont ensuite transmis au moment de la vente du véhicule d’occasion certifié.


Raison n° 3 : Extension de garantie sur l’automobile

De nombreux programmes de véhicules d’occasion certifiés prolongent la période initiale de garantie sur l’automobile. Cette extension de garantie inclut parfois la garantie limitée du groupe motopropulseur (qui couvre la motorisation et la transmission) ou la garantie limitée d’origine de pare-choc à pare-choc (qui couvre les pièces du véhicule qui ne font pas partie du groupe motopropulseur mais qui ne sont pas des pièces d’usure). Sinon, certains programmes de véhicules d’occasion certifiés proposent une garantie distincte qui couvre le véhicule contre les défauts pendant un certain temps ou jusqu’à un certain kilométrage.


Raison n° 4 : Avantages des programmes de véhicules d’occasion certifiés

En plus de l’extension de garantie sur l’automobile, les programmes de véhicules d’occasion certifiés incluent souvent une assistance routière 24 heures sur 24, voire d’autres avantages comme des abonnements d’essai à la radio satellite ou aux services télématiques et Internet, un programme d’entretien gratuit ou le prêt d’un véhicule de courtoisie au cas où le véhicule devrait subir une réparation couverte par la garantie. En outre, certains programmes de véhicules d’occasion certifiés proposent une garantie de remboursement total qui autorise l’acheteur à rendre le véhicule usagé (sous conditions de temps et de kilométrage) et d’en choisir un autre parmi les véhicules d’occasion proposés par le concessionnaire automobile.


Conclusion : pourquoi payer plus pour un véhicule d’occasion certifié

Nous avons donc examiné plus haut les raisons pour lesquelles les véhicules d’occasion certifiés sont en général plus chers à l’achat. En effet, les véhicules d’occasion certifiés, vendus par l’intermédiaire d’un programme CPO d’un OEM auprès d’un concessionnaire automobile sont des modèles plus récents, qui ont moins de kilomètres, qui ont été scrupuleusement inspectés avec historique à l’appui, remis en état pour se rapprocher le plus possible de leur état neuf, proposés avec une extension de garantie et d’autres services complémentaires qui ne sont nullement disponibles en dehors des programmes CPO. Quant à savoir si payer plus pour obtenir ces services est un réel avantage pour le consommateur, il s’agit d’une décision qui doit être prise par des acheteurs bien informés qui ont pris soin de vérifier les véhicules d’occasion certifiés issus des programmes CPO avec les autres véhicules d’occasion disponibles sur le marché.
Retour aux résultats