Vous êtes maintenant connecté.

Contrat de service prolongé 

Qu’est-ce qu’un contrat de service prolongé?

Le contrat de service prolongé est parfois appelé « garantie prolongée », « police d’assurance de véhicule » ou « protection contre les réparations automobiles imprévues et coûteuses ». L’appellation « garantie prolongée » peut porter à confusion puisqu’il ne s’agit pas d’une garantie proprement dite.


Bien connaître les contrats de service prolongé

La couverture d’assurance automobile qui vous convient

Le contrat de service prolongé est parfois appelé « garantie prolongée », « police d’assurance de véhicule » ou « protection contre les réparations automobiles imprévues et coûteuses ». L’appellation « garantie prolongée » peut porter à confusion puisqu’il ne s’agit pas d’une garantie proprement dite. Les garanties du fabricant automobile et les garanties prolongées couvrent toutes deux les réparations automobiles et l’entretien normal pendant une période déterminée, mais une vraie garantie est comprise dans le prix d’un produit, alors qu’un contrat de service prolongé est vendu séparément et entraîne des frais supplémentaires.

Il est possible de se procurer un tel contrat au moment de l’achat du véhicule, mais longtemps après également. Si vous aimez parer à toute éventualité, c’est la solution qui vous convient le mieux. En raison des coûts faramineux de réparation de véhicules, un contrat de service d’entretien automobile peut se révéler fort utile.

Afin de savoir si vous gagnez à vous procurer un contrat de maintenance automobile, et de connaître celui qui vous convient, prenez le temps de répondre aux questions suivantes :
Le véhicule est-il toujours couvert par la garantie du fabricant automobile? Sa durée suffit-elle à protéger l’automobile aussi longtemps que vous comptez le garder? Parcourez-vous chaque année une distance raisonnable?

Si vous achetez un véhicule neuf :
  • Examinez bien la garantie du constructeur automobile avant de choisir ou d’écarter l’achat d’un contrat de service pour le véhicule. Supposons une garantie auto de 3 ans ou de 36 000 kilomètres pour un véhicule que vous comptez garder pendant 2 ou 3 ans sans dépasser 12 000 kilomètres par année. Vous ne gagnez rien à vous procurer un contrat de maintenance automobile, puisque la garantie du constructeur devrait suffire.
  • À l’inverse, si vous comptez conserver le véhicule après la fin de la garantie, pensez-y sérieusement.

    Si vous achetez un véhicule d’occasion :

  • Vérifiez si le concessionnaire automobile offre déjà une garantie et quelle en est la durée, le cas échéant, puisqu’elle peut varier de 1 mois à 1 an, selon le fournisseur.
  • Si le véhicule d’occasion est de modèle récent, la garantie du constructeur peut être encore en vigueur, selon le nombre de kilomètres parcourus et la période écoulée.
  • Certains constructeurs automobiles proposent des programmes de certification qui prolongent la durée de leur garantie et l’appliquent à un véhicule d’occasion. Envisagez l’achat d’un contrat de service si ce n’est pas votre situation ou si vous comptez conserver le véhicule au-delà de la période de garantie.


Quel est le degré de fiabilité du modèle de voiture qui vous intéresse?

Étudiez la fiabilité du modèle de voiture comme celle de la marque. Ce ne sont pas des indicateurs infaillibles des frais de réparation automobile, mais ils vous permettent néanmoins de vous en faire une bonne idée et d’éclairer finalement votre décision.


Qui est le fournisseur du contrat d’entretien automobile?

Il peut s’agir du constructeur automobile ou d’une compagnie d’assurance automobile indépendante (contrat d’entretien secondaire). Si vous connaissez le fournisseur, vous connaissez vraisemblablement ses forces et ses faiblesses ainsi que celles du contrat d’entretien automobile. Les contrats offerts par le constructeur automobile ont la cote en ce qui a trait à leur simplicité, mais les contrats d’entretien secondaire sont parfois moins chers. (Si vous optez pour l’un de ces derniers, informez-vous sur la capacité financière de l’entreprise selon A.M. Best ou Standard & Poor’s afin d’avoir une idée de la probabilité de remboursement. Privilégiez une entreprise cotée au moins « A » [S&P et A.M. Best] ou « A? » [A.M. Best]).


À combien s’élève votre franchise?

Avant de signer un contrat, veillez à bien connaître tout ce qui a trait à la franchise, non seulement son montant, mais aussi si elle s’applique à chaque visite ou à chaque réparation de l’automobile. Dans le premier cas, vous devez débourser un montant fixe à chaque visite, quel que soit le nombre de pièces réparées, alors que dans le second, la franchise s’applique à chaque pièce. Malgré son aspect anodin, cette différence peut avoir un effet considérable sur les dépenses à encourir.

Par exemple, si votre franchise par réparation automobile s’élève à 100 $ et que vous deviez faire réparer le climatiseur, la pompe à carburant et l’alternateur, vous devrez débourser 300 $ au total, alors qu’il ne vous en aurait coûté que 100 $ avec une franchise applicable à la visite. Inutile de dire qu’une franchise de 0 $ est encore ce qu’il y a de plus économique. Vous devrez assumer des frais supplémentaires, mais si votre véhicule requiert des réparations fréquentes, vous ferez des économies.


Le contrat de service de maintenance automobile est-il transférable?

Certains contrats de service prolongés prennent fin avec la revente du véhicule. Cependant, ceux qui sont transférables sont intéressants puisqu’ils représentent un solide argument de vente.


Où puis-je faire effectuer la réparation automobile?

Selon certains contrats, seul le concessionnaire ayant vendu le contrat de service peut effectuer des réparations automobiles. D’autres, plus pratiques et moins restrictifs, proposent au moins un autre réparateur. Vous en comprendrez l’intérêt le jour où votre véhicule tombera en panne à plusieurs kilomètres de chez vous.


Quelle est la couverture d’assurance automobile exacte?

Assurez-vous de connaître toutes les inclusions et les exclusions du contrat de service prolongé. Couvre-t-il les bris ainsi que l’usure? En ce qui concerne un contrat qui couvre les défaillances, il faut qu’une pièce soit brisée pour être couverte. Une police d’assurance automobile du genre perd de son intérêt, car le remplacement d’une pièce ne s’explique pas toujours par un bris, mais parfois par l’usure. Cette couverture d’assurance automobile étendue représente la raison d’être de certains contrats de service prolongés. De plus, il vaut mieux se procurer une protection automobile couvrant la surchauffe, quelle qu’en soit la cause, ainsi que les freins ABS, le cas échéant, qui sont exclus de certains contrats « de base ». En effet, si une surchauffe est liée à une pièce coûteuse, comme le radiateur, vous devrez acquitter une facture salée. Avant de signer un contrat de service prolongé, assurez-vous de tout savoir au sujet de la couverture d’assurance automobile. La différence entre un contrat et un autre semble parfois minime… jusqu’à ce qu’elle entraîne des conséquences considérables.


Faut-il toujours débourser un certain montant comptant lors d’une réparation automobile? 

Selon certains contrats de service prolongé, vous devez effectivement payer la facture, envoyer le reçu puis attendre un remboursement, ce qui peut s’étendre sur plusieurs mois. De préférence, choisissez un contrat de service où le paiement est déjà pris en charge au moyen d’une carte de crédit.

N’oubliez pas d’évaluer toutes les possibilités avant de prendre une décision. Faites vos recherches sur Internet puisque de nombreuses sociétés offrent directement leurs produits d’assurance automobile en ligne ou, à tout le moins, peuvent fournir une soumission d’assurance auto vous donnant une bonne idée du prix du contrat de service qui vous convient. Au moment de choisir un contrat de service – comme dans la vie en général –, il vaut toujours mieux s’informer.
Retour aux résultats